Accueil » CHOISIR SON CHAUFFAGE BOIS » Poêle à bois : chauffage esthétique, économique, écologique !

CHOISIR SON CHAUFFAGE BOIS

Poêle à bois : chauffage esthétique, économique, écologique !

VIGNETTE

Les nombreuses évolutions du chauffage au bois ont profondément marqué ces dernières années. Un important engouement est né pour les poêles à bois et leur succès actuel prédit d’ores et déjà leur succès de demain. Avec de nombreux avantages, il existe plusieurs types de poêle à bois qui permet à chacun de trouver sa solution de chauffage au bois favorite.

 

 

 

Avantages du poêle à bois

-    Performant : 40 à 80 % de rendement pour les poêles à bûches classiques, 60 à 70 % pour les poêles turbo et à postcombustion, 70 à 85 % pour les poêles de masse et plus de 80 % pour les poêles à bois à granulés.

-    Économique : le bois est la source d'énergie la moins chère. Le prix du kWh : 0,05€ par kWh (différent selon les régions).

-    Écologique : le bois est une énergie renouvelable qui ne produit pas de CO2, gaz polluant à effet de serre.

-    Crédit d'impôt de 25% ou 40% : l'État encourage le bois, reconnu comme une énergie propre. Il accorde un crédit d'impôt allant jusqu'à 40% du prix du matériel (pas de la main d'œuvre) : le poêle à bois coûte alors moins cher.

-    Agréable : même sensation, odeur, bruit qu'un feu de cheminée.

-    Esthétique : le poêle à bois est très tendance et les styles sont très divers nombreux.

 

5 poêles à bois différents

1.    Poêles en acier et fonte : modèle standard.

2.   Poêles de masse en fonte et matériaux réfractaires : meilleure inertie moins de déperditions thermiques, plus cher à l'achat mais plus performants (rendement jusqu'à 85%), plus lourds (jusqu'à 6 tonnes).

3.    Poêles à postcombustion (ou à bûches performant, ou à double combustion) : deux chambres de combustion, air chauffé (comburant) injecté par des arrivées d'air, produit plus de chaleur, combustion avec moins de résidus, seul l'incombustible est relâché, choix de modèles limité.

4.    Poêles turbo : avec arrivée d'air secondaire à mi-hauteur du foyer, air injecté sur les flammes grâce à un tube de tirage réglable, tirage forcé amélioré par un ventilateur, consomme plus de combustible, bonnes performances à plein régime mais moins satisfaisant au ralenti, plus léger et moins cher qu'un poêle à bûches performant.

5.    Poêle à granulés de bois : le bois brûlé est en granulés  de bois avec un système d'approvisionnement automatique, rendement excellent : jusqu'à 80-85%. Économique et pratique, le poêle à granulés ou pellets se développe tout particulièrement.

Sondage

Que faut-il améliorer pour répondre à vos attentes ?

témoignages
tendance déco bois
trucs et astuces bois
choix du chauffage bois
la qualité de nos articles
la quantité de nos articles

Témoignages

M Perrot, quelles sont, selon vous, les principales règles à...

...

Tags

Combustion de bois DTU 24.1 Toiture en bois Fumistes Chauffage au bois Crédit d'impôt Poêles à bûches Rénovation Bois Chauffage aux granulés de bois Énergie bois Conduit de fumée extérieur Bois bûches Construction bois Atriers Tendance déco bois Insert bois Granulés de bois Tubage Maison bois Conduits de fumée Bois déchiqueté Combustibles bois Pellets Conduit de raccordement Filière bois Cheminée bois Poêle à bois Mon Chauffage Bois Bois de chauffage Chaufferie Chaudière à bois