Accueil » ÉVÈNEMENTS FILIÈRE BOIS » Bois : une branche porteuse

ÉVÈNEMENTS FILIÈRE BOIS

Bois : une branche porteuse

VIGNETTE

A l'occasion de la Semaine de la construction bois, le lycée Le-Corbusier a présenté une machine à commande numérique qui permettra de booster la filière.

DU lycée des métiers Le-Corbusier, le public connaît surtout la partie restauration et hôtellerie, parce qu'on y met souvent les petits plats dans les grands et que sa notoriété s'est encore accrue avec le succès du Salon du blog culinaire. L'établissement forme pourtant, tant en formation initiale qu'en apprentissage, des professionnels dans le secteur du bâtiment en général, et du bois en particulier.

Un boulot assuré

Le lycée Le-Corbusier a ainsi profité de la Semaine de la construction bois pour accueillir, hier, près d'une cinquante de professionnels du secteur mais aussi des enseignants venus de toute la Picardie.
S'il s'agissait de faire le point sur les évolutions réglementaires en matière de construction de maisons et bâtiments à ossature bois, c'était aussi l'occasion pour le lycée de se faire connaître et de présenter une machine à commande numérique dont il vient de faire de l'acquisition, un centre d'usinage du bois qui coûte la bagatelle de 300 000 euros.
« L'achat de cette machine est financé à 70 % par le Conseil régional de Picardie, le reste étant pris sur nos fonds propres », explique le proviseur, Éric Montigny, pour qui cela va encore renforcer la « filière d'excellence » que constitue la construction bois à Le-Corbusier.
« Un jeune qui rentre en CAP construction bois ou menuiserie chez nous peut aller jusqu'au BTS SCBH (Systèmes constructifs bois et habitat) », note le proviseur, le chef des travaux, Rudy Foulon, rappelant que le lycée soissonnais est « le seul de Picardie » à proposer cette filière.
D'ailleurs, complète Éric Montigny, « des élèves viennent même du sud de la France pour suivre ici cette filière ».
Pour Yannick Pelisson, enseignant en BTS SCBH, la nouvelle machine un outil exceptionnel. « On travaille les mêmes produits qu'avant, mais plus du tout de la même façon », confie celui qui a notamment eu la mission de former ses collègues à son utilisation.
L'intérêt de cette machine ultra-performante n'est pas seulement pour l'équipe enseignante et les élèves de BTS qui y ont accès.

Un partenariat fort

« Il y a un vrai travail mené avec le lycée », se félicite Bastien Ferreira, directeur de la société soissonnaise BVD qui a installé la machine, et affiche son optimisme sur le développement de la filière bois. « Le bois revient en force, par exemple en force sur les fenêtres », indique le chef d'entreprise, qui assure que « les jeunes qui choisissent cette filière sont certains de trouver un emploi ».
Pour Vincent Dufoyer, attaché technico-commercial de Pano France, société de Crouy qui fournit à Le-Corbusier le bois éco-certifié dont il a besoin, « c'est un partenariat fort avec le lycée ».
L'établissement est même un centre de formation continue pour les professionnels de la filière bois. Assurément une branche prometteuse.
Philippe ROBIN

Source

Sondage

Que faut-il améliorer pour répondre à vos attentes ?

témoignages
tendance déco bois
trucs et astuces bois
choix du chauffage bois
la qualité de nos articles
la quantité de nos articles

Témoignages

Mme Jallon, pouvez-vous nous présenter Propellet ? Propellet est une...

...

Tags

Poêles à bûches Toiture en bois Chaudière à bois Pellets Conduit de fumée extérieur Atriers Chauffage aux granulés de bois Combustibles bois Conduit de raccordement Chaufferie Conduits de fumée Énergie bois Fumistes Rénovation Bois Filière bois Bois de chauffage Chauffage au bois DTU 24.1 Crédit d'impôt Granulés de bois Poêle à bois Tubage Maison bois Tendance déco bois Mon Chauffage Bois Insert bois Construction bois Bois déchiqueté Bois bûches Combustion de bois Cheminée bois