Accueil » RÉGLEMENTATION CHAUFFAGE BOIS » Tubage avec un conduit de fumée : obligations à respecter !

RÉGLEMENTATION CHAUFFAGE BOIS

Tubage avec un conduit de fumée : obligations à respecter !

VIGNETTE

Ne sont pas considérés comme tubages, les ouvrages résultant simplement de l’introduction d’un tube dans une gaine servant uniquement d’enveloppe externe.
Le tubage a pour vocation d’assurer l’étanchéité au gaz d’un conduit de fumée. Il n’est pas admis de tuber un conduit de fumée sur une partie de son parcours seulement.

Avant tubage, il est nécessaire de procéder à un ramonage du conduit de fumée. Le conduit de fumée doit être laissé ouvert pour son assèchement. Un débistrage mécanique peut être également nécessaire.

Il faut vérifier la vacuité du conduit de fumée en utilisant une ogive de diamètre légèrement supérieur au diamètre du tube. Cette opération est réalisée dans le sens prévu du tubage.

En général, le montage des tubes rigides s’effectue vers le haut. Pour les flexibles, cela peut se faire aussi bien par le haut que par le bas.

Un test d’étanchéité doit être réalisé après installation et ensuite tous les 3 ans à l’initiative du propriétaire.
Le té de ramonage doit être en inox de même qualité que le tube et il doit comporter une sortie rectangulaire pour permettre le passage d’un hérisson.

source DTU 24.1 travaux de fumisterie