Accueil » ACTUALITÉS » Sommet international des Nations Unies à Copenhague

ACTUALITÉS

Sommet international des Nations Unies à Copenhague

VIGNETTE

En Décembre 2009, le Danemark va accueillir le prochain Sommet International des Nations Unies sur le climat. La communauté internationale doit y élaborer un accord global qui prendra la suite du protocole de kyoto.

Le protocole de Kyoto, entré en vigueur en 2005 a été ratifié par 175 pays (à l'exception des Etats Unis), il prévoit une réduction des quantités de de gaz à effet de serre émises par les pays industrialisés d'au moins 5.2% d'ici à 2012 (par rapport au niveaux de 1990). Le traité de Kyoto arrive à expiration fin 2012. Le nouvel accord international devrait couvrir la période 2013-2017.

 

La France et le sommet de Copenhague

La France ne s'exprimera pas en son nom propre au sommet de Copenhague mais au sein de l'Union Européenne. Parmi les pays industrialisés, responsables historiques du changement climatique, l'Union européenne est l'un des acteurs clés pour aboutir à un accord suffisamment ambitieux et éviter le chaos climatique.

L'accord de Copenhague ne sera un succès que s'il donne au monde les moyens de contenir l'augmentation moyenne des températures sous la barre de 2°C. Un tel scénario ne sera possible, que si à Copenhague, les gouvernements concluent un accord fondé sur 3 engagements majeurs.

1/ les pays industrialisés adoptent des objectifs contraignants de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020 (par rapport aux niveaux de 1990). Ces objectifs devront être réalisés en grande partie sur leurs territoires nationaux.

2/ Les pays industrialisés débloquent 100 milliards d'euros par an d'ici 2020 pour aider les pays en voie de développement à :

- construire un modèle énergétique durable et sobre en carbone

- s'adapter aux impacts des changements climatiques, mieux gérer les risques liés aux catastrophes naturelles, répondre aux crises naturelles, répondre aux crises humanitaires qui seront de plus en plus récurrentes, etc.

- lutter contre la déforestation et la dégradation des forêts, responsables de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

3/ Les pays en développement s'engagent à leur tour pour limiter la croissance de leurs propres émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020.