Accueil » ACTUALITÉS » La gazéification du bois

ACTUALITÉS

La gazéification du bois

VIGNETTE

Définition

La gazéification du bois est le procédé qui permet la transformation du bois en gaz combustible, composé essentiellement de monoxyde de carbone, d'hydrogène et de nitrogène mélangés à des  goudrons et des cendres volantes issus de la pyrolyse du bois. La gazéification du bois est obtenue en présence d'un mélange de vapeur et d'oxygène.

Les procédés traditionnels de gazéification à l'air, à faible température et faible pression, produisent du gaz pauvre. ce gaz est composé d'un mélange de monoxyde de carbone et d'hydrogène, et près de 50% d'azote et de gaz carbonique qui sont incombustibles. Avec le faible pouvoir calorifique de ce gaz, l'avantage de ce procédé est de valoriser des déchets bois en alimentant en gaz un moteur pour produire de l'électricité.

Les procédés modernes de gazéification à l'oxygène à haute température et à haute pression et une épuration du gaz produisent un gaz de qualité. Les centrales électriques de plusieurs dizaine de mégawatts sont alimentés en gaz par des installations de grandes tailles.

Pour la production d'électricité, les avantages de la gazéification sur la combustion (absences de cendres et de goudrons) et la possibilité d'obtenir des rendements plus élevés du fait de température de combustion plus hautes et de la valorisation de l'énergie contenur dans les gaz d'échappement de laturbine à gaz, dans la production de vapeur.


La production de vapeur est utilisable :

-Soit pour des procédés industriels,

-Soit pour l'injecter dans la chambre de combustion (centrales à gazéification de biomasse intégrée à injection de vapeur),

-Soit pour la détendre dans une turbine à vapeur entraînant un alternateur (centrales à gazéification de biomasse intégrée et à cycles combinés)